Tour d’Horizon: Des Fantômes, des Chats et Noël

Plus que quelques jours et le Fantôme du Noël Présent va passer. C’est le moment de quelques légèretés pour tous et également à RôlisteTV.

Tout d’abord, vous verrez rapidement dans notre calendrier de l’Avent que les choses ont un peu dérapé sur les dernières vidéos, mais c’est un signe de bonne humeur.

Je mentionnais les fantômes de Charles Dickens, eh bien sur le front du jeu abordons ces chères créatures. White Wolf continue de ressortir les éditions 20ème anniversaire. Après Vampire, qui sort en français ces prochains jours (miracle de Noël!) chez Arkhane Asylum et Werewolf, c’est Wraith qui a été annoncé et financé sur Kickstarter. Ce jeu à part, souffrant des structures du World of Darkness qui étaient plaquées sur les tous les jeux (la Hiérarchie était un complexe bien bancal), était et de très très loin le jeu le plus sombre de la gamme. Il était aussi le plus profond et le plus émouvant des univers. Les joueurs y incarnent des fantômes ne voulant pas être happés par la Tempête et vivant sur cette terre uniquement parce que quelque chose les retient comme un être cher, un objet ou toute autre passion. La couverture phosphorescente de sa première édition était un petit gadget mais ce jeu ambitieux à l’ambiance unique est bien le petit bijou du WoD, à l’époque où « faire du RP » semblait être une évidence et que l’on n’avait pas besoin de cette expression. On pouvait même voir un joueur jouer votre part obscure, dans la lignée des innovations de jeu lancées par White Wolf. Le sujet est évidemment à la fois universel et lourd (et l’abominable supplément sur les camps de concentration Charnel Houses of Europe était au mieux une faute de goût sans nom) mais si vous avez les joueurs matures à votre disposition, n’hésitez pas à passer de l’autre côté du Linceul. Dans cette nouvelle édition, on retrouvera une compilation de tout ce qui est sorti (reconnaissons qu’il n’y a pas eu de grands suppléments), du matériel récupéré d’Orpheus qui avait été une tentative de Wraith 2.0, des dessins originaux et d’autres recyclés (et John Cobb est toujours au programme). En un mot, ce n’est pas le fantôme de Marley que vous rencontrerez mais peut-être une des expériences rôlistiques les plus fortes et ambitieuses jamais écrites, pour peu que vous ayez le bon matériau et surtout des joueurs expérimentés, sérieux et que vous connaissez.

Screenshot_2014-12-16-07-35-02.png

Continuons, mais dans la légèreté avec cette fois, avec les rois des Internet, je veux parler des chats. Les chats aiment le Jdr. Ils sont même un jeu (gratuit si vous le souhaitez) par John Wick dans lequel vous interprétez bien sûr nos félins favoris luttant contre des forces que les humains ne peuvent déceler (et pouvant même faire usage de magie..)

On y retrouve le thème de l’extraordinaire nouvelle de Neil Gaiman, The Price, sortie en adaptation BD par Michael Zulli (excusez du peu).  Neil Gaiman en bon amoureux des chats nous avait déjà gratifié de son superbe épisode de Sandman, a Dream of a Thousand Cats, démontrant bien que derrière ces regards amoureux qui veulent du thon, il y a quelque chose de bien plus profond et ancien.

Si la langue de Shakespeare vous rebute, laissez vous tenter par un jeu en français avec Cats, la mascarade. Jeu dont le succès d’estime ne se dément pas et dont l’inspiration est postérieure à celle de John Wick, il continue son bonhomme de chemin avec sa personnalité si particulière.

Screenshot_2014-12-16-07-45-13.png

Et si l’envie vous prend de vouloir jouer des chats dans Cthulhu, et pas forcément à Ulthar, voilà Call of Catthulhu qui vous emmènera dans les luttes contre les forces innommables. Et elles le sont vraiment, d’innommables, car les ennemis ont des noms modifiés comme Phatphroggua ou encore Hastpurr (subtil jeu de mots).
Toujours dans ce même univers, l’excellent scénario bonus des Masques de Nyarlathotep dans la chapitre du Caire est une histoire que HPL en personne n’aurait pas renié, où comment il ne faut pas tomber sur le temple de du dieu de nos amis à poils et litières..

Voilà donc pour ce rapide Tour d’Horizon, il me reste juste à vous quitter sur une vidéo de chat et de Sapin de Noël (je sais, c’est la facilité) et à mettre au défi d’écrire un scénario sur pourquoi ils ont décidé de s’attaquer ainsi à ses décorations (encore un coup de la malédiction du dieu chien…)

Rôliste TV vous souhaite de bien bonnes fêtes, emplies de bonheurs et pas seulement ludiques. Le Tour d’Horizon reviendra début janvier (toujours le mercredi) après les longues digestions de décembre.

Et pendant ce temps là, vous pouvez aller faire un tour du côté du Maraudeur, excellent e-zine gratuit dont le numéro 15 vient de sortir…

10703917_10153062575540934_2617576399118874003_n

Lancez les dés pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s