Tour d’Horizon: les écrans (et deux digressions)

Aujourd’hui pour ce tour d’horizon, parlons justement d’horizon obstrué, à savoir celui du MJ derrière son écran. Que l’on y est bien, à mettre ses notes en ordre, avec parfois pas assez lumière ou à se pencher pour laisser juste paraître ses yeux. Parfois il faut aussi sortir la tête pour voir combien ce joueur a fait avec son dé qui est venu mourir au pied du paravent, pour se calfeutrer à nouveau en son sein. Derrière ce mur on y trouve bien des choses et parfois trop (« mais elle est où, cette photo de pnj?! »). La seule citation connue de Gary Gygax est l’histoire du bruit des dés derrière le paravent et il faut dire que parfois le paravent peut aussi ressembler au Mur de Westeros.4e-dm-screen-3

On remarquera le trou d’où tombent les dés. Évidemment ce genre d’écran n’est pas bon pour les clichés que l’on peut trouver dans le monde de la Fantasy-qui-tâche mais au moins, les joueurs ne verront rien des secrets que tout MJ veut précieusement garder. Ce n’est non plus le modèle le plus transportable mais, luxe suprême, on peut même mettre des M&Ms en haut des tours. Ou pire: des chocobons, instruments du démon qui font que chaque joueur, tour à tour, va passer de « C’est bon, ces saletés » à « Allez, encore un » pour finir par « Mais mettez le paquet à l’autre bout de la table, je vais exploser!! ». Nourriture et jdr feraient un excellent sujet d’article, à y penser.  Mais je digresse, comme dirait Peter David (c’était là la première).

Dans le registre écran customisé, admirons cette création aluminium avec trappe pour jets de dés cachés.

La plupart des exemples d’écran sont pour Donjons, de manière peu surprenante. En effet aucun des paravents de l’honorable ancêtre n’a marqué les imaginations, créant profusion de créations.

Mais abordons maintenant les pires écrans de l’univers ludique.  En fouillant sur les Internets, j’ai trouvé cet écran Kickstarter pour l’Appel de Cthulhu. Splendide, car il ne dévoile rien mais pose toute une ambiance (et permet également de réviser sa géographie), il fait pourtant partie des écrans que je déteste de tout mon coeur, que j’abhorre de toute mon âme, que j’exècre de ..Bref, vous saisissez l’idée générale.

4bbe2f5eac7c66de7aa7843461bc49ae_large

 Pourquoi cette haine me direz-vous? Ce n’est pas que je suis un homme de principe mais je trouve ces écrans en 3 volets format paysage catastrophiques. C’est une mode que l’on trouve en ce moment, de Sans-Détour aux Ludopathes en passant par tant d’autres. Je dois être trop idiot pour comprendre ce que l’on peut trouver de bien à ce format d’écran, à part avoir un volet de moins et donc coûter moins cher à produire. Pour moi, ils sont un enfer sur une table. La règle de base d’un écran est la hauteur et rien d’autre.  Et surtout pas un mini château pour playmobil.

Tout d’abord, vos joueurs peuvent voir vos notes s’ils sont près de vous, ensuite on ne peut rien mettre dans la superficie créée par les volets et pour ce qui est de mettre des notes de votre côté d’écran, vous feriez mieux d’oublier le A4 qui va tout recouvrir. Vive le Post it où l’on n’arrive pas à se relire. Bref, aussi beaux soient-ils ces écrans sont l’antithèse aberrante du pragmatisme, mode ou pas.DM-screen

En regardant cette photo d’un VRAI écran, essayez de mettre tout ce qui y est visible derrière un écran 3 volets paysage. Vous prendrez la moitié de la table en laissant une jolie place pour montrer le plan du donjon à vos joueurs de droite. Et si vous jouez avec une tablette pour gérer la musique? On a la solution: oubliez-là.

Ce cri de rage et de colère m’amène (je suis un homme de combats) à une deuxième digression liée à un écran. Dans le temps lointain où je jouais à ADD et que vous pouviez utiliser la couverture comme écran, j’avais commencé une partie comme tant d’autres. C’est alors que j’ai commencé à voir mes joueurs se contorsionner autour de la table. Je me suis alors rendu compte qu’ils tentaient de voir l’intérieur de l’écran (et donc le plan du donjon) dans le reflet de la glace de l’imposante armoire normande derrière moi…

Les histoires d’écran sont pléthoriques. Je me rappelle de celui de Paranoia qui, du côté joueurs, avait tout simplement les récapitulatifs des tables. Côté évasion, on pouvait rêver mieux. L’écran se doit de résumer le jeu, l’ambiance et nous plonger dans son univers. Le splendide écran Stormbringer d’Oriflam d’Hubert de Lartigue était un chef d’oeuvre du genre, surtout quand vous jouiez un mendiant de Nadsokor.

L’autre écueil des écrans se trouve aussi dans l’impression -à même ces derniers- du prix, du code barre et de la mention « GAMEMASTER’S SCREEN ». Cela ruine l’écran et au lieu d’avoir une feuille insérée dans l’emballage de plastique, vous voilà à jamais condamné à contempler l’ISBN. A croire qu’ils aient eu peur que l’on oublie le nom du jeu.

Dans un autre registre nostalgique, l’Oeil Noir avait des écrans minuscules (et on ne cartonnait pas à l’époque) qui arboraient néanmoins un superbe graphisme épuré. La version Schmidt (et non la Gallimard) avait en revanche le nom inscrit bien en évidence. l-oeil-noir-l-ecran-seul-999802804_ML

Il y a bien des moyens de créer le sien. Des boîtes de céréales, deux chemises 3 volets et encore des boîtes de bottes peuvent faire l’affaire. Bien sur, un chat sur la table, fléau ambulant et prédateur naturel du dé (« mais si, je t’assure! C’était un 01!!! ») sera un bon test quant à sa solidité. 6d7f377c87cdcbfd211cf10fd5d610ba

Le plus important est de l’équiper de trombones pour les pnj et autres notes mais surtout il faut penser à l’extérieur. Que celà soit une image, le trombinoscope de vos PNJ, une carte ou autres, pensez à coller des pochettes A4 que vous remplirez à votre guise. Cela permet de moduler les ambiances que vous souhaitez mettre d’une partie à l’autre, même si vous jouez à la même campagne.

   On trouve donc toute sorte de modèles comme ci-dessous, qui prend en compte la modularité jusqu’à l’extrême et qui est même pensé aux dés que vous ne chercherez plus sous la feuille de votre scénario. Espérons que Gygax ne faisait pas allusion à cela quand il a dit sa fameuse citation.dmscreen2 Mais malgré leur beauté, je préfère le vieil écran abîmé, griffonné, écorné et témoin muet de tant de joie et de passion. Celui qu’on a perdu et retrouvé tant de fois à cause du carton souple que l’on n’a pas pas vu parce qu’il était entre deux volumes. J’aime l’écran fait maison avec tant d’amour, de scotch et de colle.

Et avec une bonne imprimante laser couleur vous pouvez atteindre de vrais sommets comme avec celui-ci fait par un amateur, sur la base de dessins d’Arthur Rackham.

Si vous souhaitez vous lancer dans ce passe-temps bien relaxant, en mode un peu plus McGyver, voici ce petit tutoriel plus astucieux qu’il ne paraît:

Et un autre site de conseils.

C’est donc tout pour cette semaine, espérant que ma croisade va donc lever une tempête (quel noble combat!). Ne l’oublions pas, un écran normal, donc en format portrait, permet aussi de cacher vos fous rires quand les joueurs débattent.. »Mais si, je t’assure que c’est sans risque…. »

4 commentaires sur « Tour d’Horizon: les écrans (et deux digressions) »

  1. Je préfère les écran en mode paysage, qui suffisent à cacher mes plans quand il y en a. Je fais les jets sous les yeux des joueurs, et j’aime garder le contact visuel avec eux.
    Un notebook peut aussi me servir d’écran si les trucs a cacher sont dessus ou sur des demi-pages, ça sert aussi pour les musiques d’ambiances.
    Sinon j’ai pas de problème majeur à jouer sans écran.
    PS : désolé le commentaire précédent est parti sur une glissade de touche !🙂

    Aimé par 2 people

Lancez les dés pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s